Actualités

Appel en faveur d’une annulation des loyers pour les commerçants et artisans

Ce matin à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la discussion du Projet de loi de finances rectificative (PLFR), l’amendement présenté par mon collègue Jean-Noël Barrot et que je soutiens avec Olivia Grégoire, vise à ce qu’un abandon de créance consenti à une entreprise ne soit pas sujet à des charges.

Cet amendement vise ainsi à inciter les bailleurs et les entreprises foncières ainsi que les propriétaires immobiliers, à renoncer aux loyers dûs par les entreprises, afin de permettre à celles-ci de traverser la crise que provoque actuellement la pandémie du COVID-19.

Car les artisans et les commerçants sont directement touchés par les mesures de confinement, mesures certes nécessaires, mais qui entament durement leur activité et fait courir des risques pour la survie de nombreux petits commerces.

A l’issue de cette période, notre économie ne pourra repartir que si chacun accepte de prendre une part des pertes financières occasionnées par les événements.

Or, le loyer est une des principales charges qui pèsent sur une entreprise, et celle-ci pèse d’autant plus lourdement que toute activité a cessé dans de nombreux secteurs.

Il faut donc que chacun fasse preuve de responsabilité face à la crise qui nous touche, car sans solidarité entre les locataires et les bailleurs, point de salut.

Partager cet article