Actualités

Cérémonies pour la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie

Ce samedi 19 mars 2022, je me suis rendu successivement à la Mairie du 9e arrondissement et à celle du 8e arrondissement de Paris, afin de participer aux cérémonies d’hommage des pouvoirs publics en cette Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie.

Ce jour a une intonation spéciale en ce que nous fêtons cette année les soixante ans des accords d’Evian, signés le 18 mars 1962 entre le Gouvernement français et le Gouvernement provisoire de la République algérienne, qui s’appliquèrent dès le 19 mars 1962 avec un cessez-le-feu entre les belligérants.

Plus d’un demi-siècle après, nous gardons intact le souvenir des nombreuses victimes de ce conflit qui marqua durablement les mémoires de la France contemporaine. Continuer à honorer ce rendez-vous annuel fait parti d’un procédé long, complexe, mais nécessaire afin d’appréhender ce moment douloureux de notre histoire.

Partager cet article