Actualités

La lettre du député de février 2020

« Madame, Monsieur,

Il y a un mois, les chiffres publiés par Pôle emploi, ont montré que le chômage avait nettement diminué en France, avec un taux de 7,9 % en Métropole. Nos réformes produisent des résultats !

En 2019, on n’a jamais autant :

  •  Embauché en CDI avec 4,2 millions en contrat à durée indéterminée (CDI) ;
  •  Formé de chômeurs (997 000) ;
  •  Formé de jeunes apprentis (près de 500 000).

Plus de 16% d’apprentis en 2019, ce chiffre est historique pour la France ! La réforme de l’apprentissage a levé tous les freins pour permettre aux acteurs de terrain de développer cette voie royale vers l’emploi. Une très bonne nouvelle pour notre jeunesse.

Sur le terrain, je continue mon tour de France de l’Apprentissage, comme ce 6 février où je suis allé à la rencontre des Apprentis d’Auteuil, dans le 16ème arrondissement de Paris.

Depuis 150 ans, les Apprentis d’Auteuil se dévouent à la formation des jeunes pour leur permettre de trouver un emploi. L’apprentissage comme moyen d’inclusion sociale doit être soutenu. Ce sont 30 000 enfants et familles accompagnés chaque année.

Merci aux formateurs, aux professeurs et à la direction pour leur dévouement !

Le  5 février, j’ai participé à la réunion du comité de gestion de la caisse des écoles du 8ème arrondissement. 281.744 repas ont été servi dans les neuf écoles de cet arrondissement en 2019.

Il faut privilégier la recherche d’approvisionnement vers toujours plus de circuit court, plus de bio, mais aussi de goûters équilibrés pour 2020.

Le 6 février, aux côtés de Dominique Restino, Président de la chambre du commerce et de l’industrie (CCI) de Paris, au Salon des Entrepreneurs au Palais des Congrès pour découvrir les initiatives de ceux qui font l’avenir économique de la France.

Paris doit rester le lieu des possibles pour l’entrepreunariat.

Le 8 février, j’ai eu un échange passionnant avec François Croquette, Ambassadeur de France pour les Droits de l’Homme et représentant de notre pays auprès de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Depuis le mois de septembre, Auditeur au Collège des Hautes Etudes de l’Institut diplomatique (CHEID), je participe plusieurs fois par mois à des formations  sur les questions diplomatiques, essentielles au rayonnement de la France !

Le 18 février, nous avons auditionné dans le cadre du groupe d’études Antisémitisme que je préside, Dominique Reynié, professeur à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique et Simone Rodan, Directrice de l’American Jewish Committee (AJC), à l’occasion de la sortie de leur enquête sur la « radiographie de l’antisémitisme en France ».

70% des français juifs ont subi au moins un acte antisémite et 84% parmi les 18-24 ans. Les écoles sont les principaux lieux de violence. La multiplication des actes antisémites depuis le début des années 2000 interroge sur l’ampleur de ce phénomène en France. Notre combat doit se poursuivre au sein des collectivités, des écoles et des associations.

Le 19 février, je me suis entretenu avec le Père Bruno Horaist, sur l’état de délabrement de l’église de la Madeleine. Ce monument est un marqueur du 8ème arrondissement de Paris, qui a besoin d’être restauré et valorisé.

Le 25 février, j’ai échangé avec les bénévoles qui font vivre l’association « Les amis de Saint-Augustin » dans le 8ème arrondissement de Paris.

Des services de proximité pour aider les personnes les plus démunies : Banque alimentaire, 97 repas servis tous les jours. Bravo pour cette belle chaîne de solidarité !

Le 26 février, j’ai participé à une table ronde sur « La République et la transmission de la Mémoire », dans le 16ème arrondissement de Paris.

Œuvrer à ce que le souvenir reste toujours vivace est essentiel pour lutter contre toutes les formes de haine. C’est dans ce combat que s’inscrit la résolution visant à lutter contre l’antisémitisme votée le 3 décembre dernier, que j’ai porté à l’Assemblée nationale !

Le 19 février, aux côtés de mon collègue, Jean-Michel Mis, j’ai auditionné les différents acteurs du marché de l’Art concernés par la proposition de Loi que je porte sur la modernisation des ventes volontaires.

J’ai présenté cette proposition de loi dite « Commissaires-Priseurs », le 26 février dernier, visant à moderniser le marché de l’art et l’activité des ventes volontaires en particulier, devant la Commission des Lois de l’Assemblée nationale.

Cette réforme prévoit notamment une refonte importante de l’organe de régulation de la profession, le Conseil des Ventes Volontaires. Notre ambition est de donner un nouveau souffle à la profession pluriséculaire de commissaire-priseur en France.

Cette réforme va ainsi permettre de relever plusieurs défis :

  • Une meilleure attractivité et compétitivité des Maisons de Ventes Françaises sur le marché mondial,
  • Plus de sécurité et la pérennisation des ventes volontaires aux enchères publiques,
  • Un renforcement de l’accompagnement des professionnels et une meilleure protection des consommateurs.

La France doit retrouver la première place du marché de l’art mondial !

Retrouvez la vidéo de mon intervention et mon discours général, en cliquant sur le lien suivant : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8831556_5e56292031af2.commission-des-lois–proposition-de-loi-visant-a-moderniser-la-regulation-du-marche-de-l-art-26-fevrier-2020

Réformes des retraites, sur le financement de l’autonomie du grand âge,  vous pouvez compter sur ma détermination pour continuer à soutenir avec le même engagement la modernisation de la France. »

Partager cet article