Actualités

Réforme des retraites, stop à l’obstruction parlementaire

Samedi 29 février, après 13 jours passés dans l’hémicycle sur la réforme des retraites, nous n’avons étudié que 14% des articles et 10% des amendements… L’obstruction pour empêcher le débat sur ce texte est inadmissible.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a eu raison de prendre ses responsabilités.

Par rapport au texte initial, le texte proposé au vote se trouve considérablement enrichi avant de poursuivre sa discussion au Sénat et de revenir à nouveau à l’Assemblée nationale.

Cette réforme apporte de nouveaux droits et de nouvelles garanties aux assurés, comme :

  • Pour les personnes en situation de handicap, mais également les personnes exposées à des facteurs de pénibilité ;
  •  De nouveaux dispositifs pour l’emploi des séniors et l’aménagement des fins de carrières ;
  • De nouvelles garanties aux professions libérales concernant leurs réserves, le maintien de leur caisse ou le calcul de leurs cotisations, et à certaines professions, comme les militaires et les policiers, pour la prise en compte de la dangerosité de leurs métiers, et pour les enseignants afin de maintenir le niveau de leur pension (lois de programmation) ;
  • Une meilleure prise en compte de la situation des femmes grâce aux droits familiaux. Des points seront assurés à la mère, au titre de la maternité avec une garantie minimale. Mais aussi des points supplémentaires pour les mères isolées ainsi qu’une pension de réversion en cas de divorce. 8 millions de femmes bénéficieront d’une majoration de leur retraite contre 3 millions aujourd’hui.
Partager cet article